Abu Rudeineh : Le discours du président a présenté des images claires de la possibilité de parvenir à la paix et à la stabilité dans la région

Le porte-parole de la présidence, Nabil Abu Rudeineh, a déclaré que le discours du président Mahmoud Abbas devant l’assemblée générale des Nations unies présent des images claires de la possibilité de parvenir à la paix et à la stabilité dans la région, et constituait une étape importante pour faire face aux défis et aux menaces du projet national palestinien.

Dans une interview sur la télévision de Palestine, Abu Rudeineh a considéré la position du président sur la plate-forme la plus importante et devant tous les pays du monde, comme une confrontation aux graves menaces et défis auxquels est confronté le projet national palestinien.

« Nous menons la bataille du récit national palestinien honnête, objectif et daté face au récit artificiel israélien, notre peuple est fermement établi sur sa terre, les lieux sacrés sont témoins de son histoire, il va poursuivre cette bataille pour exposer la présence israélienne sur la terre de Palestine » a-t-il souligné.

« La concentration mis sur la tentative du récit israélien d’induire en erreur l’opinion publique mondiale et la communauté internationale pendant des années est la déclaration la plus importante du discours du président, soulignant qu’il s’agit d’un récit faux et inacceptable, alors que le récit palestinien est la véritable histoire » a-t-il mentionné.

Concernant la formation d’un comité de romanciers et d’archéologues palestiniens sous les indications du président pour renforcer la vérité historique palestinienne face aux faux israéliennes, Abu Rudeineh a qualifié cette étape d’importante et nécessaire.

Il a souligné que la relation avec Israël comme si elle n’existait pas, car il a annulé les accords et donc nous n’avons aucune confiance dans toutes les décisions de ce gouvernement, qui annonce quotidiennement qu’il est attaché à la paix et au même temps commet des meurtres contre les Palestiniens, démolit des maisons et construit des colonies.

Abu Rudeineh a pointé une déclaration du Premier ministre israélien Yair Lapid, qui affirme qu’il soutient la solution à deux États, et en même temps, la déclaration du ministre de l’armée d’occupation, qui dit qu’il ne croit pas à la solution à deux – États, Il a déclaré : “nous sommes confrontés à une occupation basée sur la désinformation et l’inversion des faits, et par conséquent nous ne faisons pas confiance au gouvernement israélien.”

Le porte-parole officiel de la présidence a estimé que la protection américaine d’Israël est la seule raison de toutes les violations et crimes qui ont lieu sur la terre palestinienne, « l’administration américaine a promis au président Mahmoud Abbas qu’elle est contre les mesures unilatérales et contre la colonisation et avec la solution à deux États, mais cela n’a pas été mis en œuvre, donc la relation avec l’administration américaine est malsaine, bien que la communication soit toujours en place, cette administration est responsable de la protection et du financement d’Israël, s’il était sérieux, cela forcera Israël à appliquer les accords signés.

“L’administration américaine actuelle est silencieuse, comme si l’accord de l’ancien président américain Donald Trump était toujours sur la table et continuait à mettre en œuvre” l’accord du siècle “, elle a ainsi a créé la normalisation et a tué l’initiative arabe de paix, et toutes les possibilités d’établir une véritable paix sur la terre palestinienne » a-t-il expliqué.

Il a estimé que la relation avec les Etats- Unis Israël est à une croisée des chemins, soulignant que l’administration américaine protège Israël et pratique la doubletée de mesures, elle doit se rendre compte que l’avenir de la région est en grave danger, la paix ne sera pas reposée sur ces fondations, la stabilité repose sur la libération de la Palestine, l’établissement d’un État palestinien et la libération de Jérusalem et de ses lieux saints.

WAFA

Check Also

Ministre saoudien des affaires étrangères : La sécurité du Moyen-Orient nécessite d’accélérer une solution juste à la question palestinienne

Le ministre saoudien des affaires étrangères, l’émir Fayçal ben Farhan ben Abdallah, a souligné que …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!